Le leurre du corbeau

 

8 variations en forme de contrepoint à propos d’un corbeau rencontré sur le plateau d’Auvers-sur-Oise, précisément face au champ de blé aux corbeaux, de Van Gogh.

Le leurre du corbeau, journal

1
Tiens... que vois-je dans le vent sur le plateau ?
Est-ce le peintre dominical qui dompte son motif ?
Ou bien  un hommage de la commune à Van-Gogh ?

J'ai bien peu de temps aujourd'hui,
et je dois rapporter un peu de bois sec,
car il fait bien froid dans ma maison.

Oui, que fait ce drôle d'oiseau ?
Dans une transparente chambre de bonne ?
Ou bien est-ce le fermier qui a ressorti un de ses vieux jouets ?

Trop de questions à l'approche du soir.
Pourtant, je ferme les yeux et je suis à la plage.

2
Ah faut voir ça !

Et que j'te fais des grands 8, des saltos, des vrilles et des volutes !
Sûr que pour ses congénères, qui l'observent à distance, c'est saltimbanque et compagnie.

Ah les amis ! Quel cirque ce plateau ! Et quel formidable enseigne pour Vincent ! le cimetière est juste là, derrière, un vrai jeu d'enfant pour faire le mur.

Et tout ça dans trois mètres carrés d'azur.  co33rbeau (4)

3
Non loin de là se trouve la demeure du fermier.

Je m'en rapprochai pour lui dire que le vent, bien loin de faiblir,
allait comme une mer qui grossit,
et que le beau corps de l'oiseau pouvait s'en ressentir.

Mais impossible, à peine entré dans la cour, d'aller plus loin :
j'apprécie mal la longueur de la chaîne qui retient son gros chien.

4
Le fermier dit n'avoir jamais prêté la moindre attention au petit panneau blanc.
Le fermier parle peu et n'en démord pas:
-c'est le fond qui manque le moins, me dit-il.

J'ai été, sur le moment, c'est vrai, désemparé. Mais il ignore une de mes grandes qualités, celle de savoir répondre spontanément, et du tac au tac donner la réplique la plus cinglante:
-seul le cadre du panneau est blanc...

(Ainsi je le quittai, sans rien ajouter que cet infini ruban blanc).

5
-Tu vois Vincent, il y a toujours un corbeau pour monter la garde, pour éloigner les tiens.

6
Le corbeau dit que le cimetière d'Auvers ne désemplit pas.
Le fermier se réjouit que la terre luise.

Oh le bel hiver après toutes ces balivernes !

7
J'ai pensé à lui une bonne partie de la nuit.
On peut dire, pratiquement, qu'il n'y avait plus rien autour de lui.

C'est un oiseau qui devient la nuit.

8
Ce dont on peut être sûr,
c'est que cet étendard et ce chemin ont de sérieuses chances de vous mener à Choir, d'Eric Chevillard.

9
Depuis qu'on m'en a fait la remarque,
je dois bien convenir que cet oiseau est un peu Braque.

(et je soupçonne le service culturel de la commune de vouloir soudoyer le fermier, afin de le rallier à un projet land-art d'envergure internationale. L'oiseau nous désigne, ou plutôt nous pointe, avec le bout de son aile droite, deux membres de ce service qui sont précisément là pour une mission de reconnaissance . L'enjeu est ici considérable: nous nous situons là à deux mottes de terre du champs de blé aux corbeaux ).

 

Le Leurre du corbeau, Journal : voir le blog d'Olivier Verley